L’arbre aux pleurs

Après cette nuit mouvementée,
Après ce rêve pimenté,
Tu as décidé de m’emmener,
Dans un endroit où toi seule avait le secret.
Cet endroit que tu me contais sans arrêt,
Cet endroit qui dans tes rêves tu contemplais,
Cet endroit était tien, il t’était destiné.
Il y avait, en entrant, une vaste forêt,
Un champs empli de fleurs et de roses,
Et des chants de rossignols paraissant virtuoses,
Nous souhaitaient la bienvenue à peine entré.
Tu me pris par la main,
Tu te mise à sourire, courir, sauter, chanter, danser au milieu du champs,
Et c’est au moment où je te fis tourner d’un coup de main,
Que tu tombas dans mes bras d’enfant.
Une fois la danse terminée,
Toi et moi sommes allés au bout de cette forêt,
Il y avait, là-bas, un arbre triste et délaissé,
Ses branches et feuilles semblaient pleurer,
Autour de lui il y avait une mare,
Une mare due à ses pleurs,
Et c’est en voyant son écorce d’art,
Que l’on su que c’était une saule pleureur.
Plus on marchait,
Plus le temps défilaient,
Et, ce n’est qu’au soleil couchant,
Que tu te mis à me parler sérieusement.
A l’issue d’un long débat on se mit d’accord,
C’est ici, sous cet arbre que l’on passera notre accord,
Celui qui nous unira toute une vie,
Celui dont une alliance unit,
Celui dont le cœur et la confiance guérit,
Celui où je serais ton mari.
Et c’est sur de belles paroles qu’on s’allongea au pied de cet arbre,
Peu à peu la vie autour se fit de marbre,
On ne voyait plus passer les heures,
En dormant sous le saule pleureur.

  • Vues1471
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Raymond 3 ans Il y a

    Le spectacle s’anime entier au pieds de l’arbre aux mots!

    Merci
    v*****

    • Auteur
      vince 3 ans Il y a

      Bonjour,
      étant assez jeune (sans dire 16 ans) je ne comprends pas trop ce que vous voulez dire mais je pense que c’est gentil,
      Merci 😀 et bonne journée,
      Amicalement !
      Vince

  2. personne 3 ans Il y a

    L’arbre aux pleurs
    “C’est ici, sous cet arbre que l’on passera notre accord,
    Celui qui nous unira toute une vie,
    Celui dont une alliance unit,
    Celui dont le cœur et la confiance guérit,
    Celui où je serais ton mari.”
    Fille et fils de l’eau nous retournons à l’océan. Du ciel au fil de l’eau le poète tisse le tabeau de l’amour.
    Ils se mirent beaux en dormant sous le saule pleureur.

    Merci
    Jepoétesse

  3. personne 3 ans Il y a

    https://www.youtube.com/watch?v=_cbPyfEtCf4
    Le Saule est un arbre qui a inspiré de nombreux peuples du monde ; c’est l’arbre de la Lune, de la Femme, et de l’Eau.

    Je l’ai surtout recontré dans mes voyages imaginaires.

    ‘Ah ! si tu dois mourir, bel astre, et si ta tête
    Va dans la vaste mer plonger ses blonds cheveux,
    Avant de nous quitter, un seul instant arrête ; –
    Étoile de l’amour, ne descends pas des cieux !’
    Alfred de MUSSET

    Amitiés
    Jepoétesse

    • Auteur
      vince 3 ans Il y a

      Bonjour,
      Oui cet arbre a tellement de caractéristique qu’un simple poème ne peut pas le décrire, il est beau, élégant et triste à la fois, parfait pour un futur poète!

      Amicalement,
      Vince

  4. C Sensible 3 ans Il y a

    Très jolie et c’est un arbre symbolique pour l’écrivain 🙂

    • Auteur
      vince 3 ans Il y a

      Bonjour,
      Merci de votre lecture et de vos mots touchant. Oui cet arbre est très symbolique il a plusieurs caractéristiques à la fois, il est super comme modèle 😀
      Amicalement,
      Vince

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Aenean libero felis id lectus tristique pulvinar odio justo tempus Donec

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account