L’amoureux.

J’ai rédigé des pages
Et des pages de poèmes
Sans trouver le courage
De te dire que je t’aime.
J’ai préféré garder,
Quitte à perdre la foi,
Les sentiments secrets
Que j’éprouvais pour toi.

J’ai eu beau refoulé
Tout au fond de mon cœur
Ces désirs parfumés
De joie et de bonheur.
Je n’ai jamais cessé
D’imaginer ton cul
Delict’ment posé
Sur mon zizi tendu…

Si tous les mots d’amour
Ont déserté mes rimes,
C’est que toi, un beau jour,
Tu m’as fais anonyme.
Et le temps m’a privé
D’la couleur de tes yeux,
Et j’en ai oublié
Que j’étais amoureux…

  • Vues1828
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Cyranette 3 ans Il y a

    Joliiiiiiiiiiiii 🙂

  2. Benjamin 3 ans Il y a

    Est-ce qu’au moins elle a un beau cul ?

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Phasellus neque. Donec vulputate, dolor. dolor

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?