Laisser

J’ai versés des lamentations dans le néant,
Là où renaît la mort de ses cendres.

La vie qui m’a était donné à était enracinée par mes plaies,
Elle a été acéré par ma détresse.

J’ai vue le ciel à travers des lacs dorée,
J’ai effacé des mes paupières ces visions enchanteresse.

J’ai arracher à mon âme mon dernier éclat argenté
Et je l’ai jeter par delà de mon coeur brisé.

  • Vues2201
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut tempus velit, ultricies elit. ut efficitur. eget odio vulputate,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?