Lâcher prise

Trop de tensions et de pressions guident nos vies,

Absorbés par le futile l’essentiel n’est plus folie.

Lâcher prise, interpréter différemment notre réalité,

S’apercevoir que ce que l’on veut, n’est bien que dans nos pensées.

 

J’ai bien trop souffert d’une absence sans le vouloir,

Lâcher prise et respirer un air sain sans désespoir.

Comme il est compliqué d’allier savoir et sagesse,

Quand ne surgissent que des pantins quand on ne croit qu’en l’allégresse.

 

Lendemain minuté et hier oublié, on avance sans rien de concret.

Respirons de concert et laissons là gravés,

Les mots de l’abandon, de la vie, du lâcher prise,

Chassons cette vision d’un monde qui agonise.

 

Cela nous permettrait de respirer sans étouffer,

De voir les heures s’envoler et ne pas nous défier.

Lâcher prise est une prise de conscience,

S’accorder quelques heures, des heures dans le silence.

 

La perfection n’est pas et l’erreur est en nous,

Ce qu’elle apporte alors, le lâcher prise absout.

Nous devons continuer sur ce petit sentier,

Qui reverdira c’est sûr dans quelques années.

 

Stéphane CHENEVAS-PAULE
09 mai 2016

  • Vues2216
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2022 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut vel, et, id, sit pulvinar

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?