La Zoro

Dans la Zoro, les euros
font les heureux, et des zéros
Bien plus gros que héros

Ici-bas sis Babylone
Qui dompte et sélectionne,
Croît dans l’ombre du carbone

Société aux êtres fantoches
Oú se consomme la débauche
Leur médiocrité un jour les fauche

On y moule et formate,
Les vilains automates
Empilés en strates.

Combien de nobles destins
Combien d’habiles instincts
Avant l’heure ainsi éteints ?

La pie en son vol révolte !
Dans son sillon, celui qui sème
N’est pour dire jamais le même
Que l’âme impie qui récolte

Sous un emblème,
Une même rengaine,
De gros dilemmes

L’amour la haine…
Qu’est-ce qui rapporte ?
Nos joies nos peines…
Qu’est-ce qui importe ?

Fuis le système
Grand capitaine
Ouvre les portes !

Brise tes chaines
Bâts de tes ailes
Nul b’soin d’escortes !

Sans les problèmes
Qu’ont les cœurs blêmes
La vie transporte !

Thomas GHIONE, Juin 2019

image tirée de l’animation : “In shadow, a modern Odyssey” (Lubomir Arsov)

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

id Phasellus risus tristique consectetur mattis eleifend at vulputate, odio mattis diam

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account