la ville

`la ville s’ endort sous l’ averse, un coin de ciel bleu lui résiste
la pluie insiste et la nuit vient tordre les branches et le silence
pour lui redonner de la constance, lui redonner de l’ importance
elle qui n’ est plus qu’ une odyssée pour voyageurs un peu lassés

il y a des souvenirs qui dansent, un morceau de canal fredonne
ma chanson triste des départs lorsque l’ été vous abandonne
ma chanson triste près de la gare et près du canal du Midi
quand les rues ne vous disent rien et que s’ achève ce lundi

les quais de la gare se ressemblent, ils vont bientôt pouvoir voler
tant la nuit est dense ce soir et lointaine leur destinée
les trains abolissent les distances en souvenir d’ une journée
qui finira dans la nuit noire entre Toulouse et l’ aube claire.

  • Vues1656
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ipsum facilisis eget sem, dictum justo in leo. sed tempus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?