La vieille

La vieille

Assise sur son banc dessous la fenêtre,
Elle écoute la rue désormais désertée,
Le jasmin à l’ombre, parfume ses pensées,
D’un été passé riche en bals champêtres.

Elle hésite, fermant les yeux et égraine
En gestes fébriles, sont vieux chapelet doré
Priant pour ses petits garnements adorés,
Fascinée d’écouter leurs calembredaines.

Partis les vacanciers, reste la silhouette
Des cheveux aussi blanc qu’un envol de mouettes
Les épaules pointues et le dos fin, voûté.

L’attente s’évapore, téléphone en sourdine
Du bout des doigts griffe sa blouse en suédine
La vieille du quartier..

Les savants on fabriqués les calendriers aujourd’hui on en mesure le temps.

  • Vues1834
  • Aime0
  • Évaluations12345

10 Commentaires
  1. Trémière 5 ans Il y a

    Cette petite grand-mère qui ressasse ses souvenirs , en récitant son chapelet de ses mains qui tremblent, je la vois se lever doucement , lentement , rentrer chez elle pour se retrouver seule … toute seule …

    voilà un poème bouleversant et très réussi.

    + vote et **** étoiles

    Douce nuit, Raymond.

    Amitié;

  2. Trémière 5 ans Il y a

    mesurer le temps, Raymond ? Mais quelle idée !! * sourire*

  3. Daniela 5 ans Il y a

    J’aime croire que cette sagesse m’habitera quand moi je serai sur ce banc. On sera tous et toutes sur un banc un jour…..

    Comme dit Rosie, bouleversant poème, qui fait réfléchir.

    Merci

    Daniele

    • Auteur
      Raymond 5 ans Il y a

      Bonsoir Daniela,

      Tout ce qui a donné un sens à la vie se retrouve sur un banc, parfois au ban..

      Bonne soirée!

      Amicalement
      Raymond

  4. Larsenbac 5 ans Il y a

    Bonjour Raymond,

    La vieille n’a plus son vieux, mais le charme de nos grands-mères, qu’on voudrait éternelles, pour veiller sur nous et notre destinée ! 🙂

    Un sonnet qui résonne fort…

    L@rs

  5. Auteur
    Raymond 5 ans Il y a

    Le sujet vient d’une voisine le matin après la taille de ses rosiers ,nous nous accordions une papote, puis après le déjeuner et sa sieste je la retrouve sur son banc, aujourd’hui avec les frimas je la croise peu souvent.

    Merci pour votre com’ L@rs

    Bonne nuit!

  6. SYLVIA 4 ans Il y a

    PORTRAIT TOUT EN TENDRESSE !
    Si les bancs pouvaient parler …
    Douce journée

    • Auteur
      Raymond 4 ans Il y a

      Le banc des nostalgies sur la place ou devant la maison donnant sur la rue ambiance campagnarde au détour d’une fontaine, oui le banc nous tous au ban..

      Bon dimanche!
      Bien à vous
      Raymond

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ipsum venenatis adipiscing Donec Aliquam suscipit mattis ultricies

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?