La Vengeance urinaire

 

 

Après l’école il nous fallait prendre le bus

Nous l’attendions à six, habitant assez loin,

On ignorait alors le plaisant abribus

Pourtant les jours de pluie on en avait besoin.

 

On allait s’abriter sous la porte cochère

D’une dame n’ayant pas peur d’un doux chahut

Elle avait nom Lison son esprit de grand-mère

La rendait tolérante aux sorties du bahut.

 

Lison un jour partit, fut remplacée hélas

Par une possessive au porche non prêteur

À l’abri de la pluie nous n’avions plus de place

Nous avions les pieds froids car elle était sans cœur !

 

Et puisque sous son porche il ne fallait nous mettre

Nous avons préparé la vengeance terrible

Nous pissions tour à tour dedans sa boîte-aux-lettres

La courte-échelle aidant à atteindre la cible.

 

La conséquence fut que l’on voulut nous prendre

Mais en flagrant délit jamais on ne fut pris

À chaque occasion nul ne sut nous surprendre

À baptiser la boîte de multiples pipis.

 

Et même les étés sans abri nécessaire

Nous nous vengions toujours des interdits tenaces

Par la fenêtre ouverte afin de la distraire

Nous fournissions la dame en gluantes limaces.

 

 

 

  • Vues1101
  • Évaluations12345
1 Commentaire
  1. REVEPOURPRE 1 semaine Il y a

    pisser dans les boîtes à lettres!!lol

    Chat alors……!

    pas mal!!!

    bonne nuit

    RP

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

risus. libero quis vel, eget leo id, Praesent nunc commodo

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account