LA TRISTESSE

Qu’il est triste de se retrouver seule
Qu’il est triste de n’avoir d’âme sœur
A qui se confier les jours de doute
A qui se confier les jours de trouble
Où plus rien ne va
Où je suis si las
Où plus rien ne bat
Où je suis si basse
Meurtris par la vie
Endoloris par celle-ci
Je me sens désarmée
Devant tant de méchanceté
Je suis écœurée
Devant tant de lâcheté
Il est si facile
D’abattre un homme à terre
Il est si facile
De s’en complaire
Courbatue comme arrivée au sommet des dunes
Rompue comme un roseau à plumes
Je n’ai plus la force du tout
Je n’ai plus l’envie du goût
De me battre encore et encore
De me battre plus fort et plus fort
La tristesse est le maître mot de cet écrit
La tristesse est le fléau de cette vie…

  • Vues2300
  • Aime0
  • Évaluations12345

6 Commentaires
  1. michel 4 ans Il y a

    bonjour sandra,

    en ces moments de doutes, de liberté aussi, plongé vous dans les livres qui seules, inanimés, ont le pouvoir de ressusciter la vie.

    cordialement

  2. Modo 4 ans Il y a

    Merci Michel de m’avoir lue ,et pour votre soutien . Oui c’est vrais la lecture m’aide à m’évader ^^

  3. krys007 4 ans Il y a

    Bonjour Sandra,
    et merci de coucher sur papier
    les mots de ton cœur blessés,
    les mots de t’es maux
    font quelque chose de beaux.
    Ta vie aussi peu à peu
    si tu le veut
    peu devenir belle de plus en plus
    même quand on en peu plus
    on peu faire de magnifiques choses
    il suffis que l’on ose
    il faut faire le pas
    même quand ça ne vas pas
    l’écriture et la lecture vont t’aider
    à t’épanchè, te découvrir à te dévoilé.
    Bon courage Sandra
    on est là pour toi
    bise
    Krys

  4. Modo 4 ans Il y a

    Merci krys007, pour tes encouragements, ça va beaucoup mieux maintenant . C’est un poème que j’avais écrit y a deux ans environs .
    Des passages de ma vie que je ne peux oublier…

    Amitié
    Sandra

  5. celiset 4 ans Il y a

    La tristesse est un état si particulier, la mémoire blesse…

  6. Impoésie 1 an Il y a

    Des passages de ma vie que je ne peux oublier…
    Tout comme les roses qui cachent derrière elles une épine.
    Je comprends bien cet état d’âme. Heureusement que le temps
    commence à cicatriser;-)
    Impoésie

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

neque. Donec Phasellus felis dolor eget

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account