La solitude

La solitude seule aussi…
Veuve en retraite d’un ermite
D’après sa carte de visite
Hante mon domicile ici

Chez moi chez elle, elle est chez nous
Et comme je n’ai qu’une chaise
Je sens parfois qu’elle me pèse
Pelotonnée sur mes genoux

Pour l’en descendre poliment
De mon mobile téléphone
Sur l’autre fixe je me sonne
Et la dépose en m’excusant

Allô ! Réponds-je et goguenard
Usant d’un don de ventriloque
Dans un duo je soliloque
Où je m’invite dans un bar

Mais l’autre soir dans un éclair
Quand j’allais sortir sous l’orage
Elle a pris les traits d’un visage
Qui dans le passé me fut cher

Emu tremblant j’ai murmuré
Chérie! Et quand les yeux humides
J’ai embrassé glacé le vide
Seul en silence j’ai pleuré.

  • Vues1849
  • Aime0
  • Évaluations12345

4 Commentaires
  1. Alka 2 ans Il y a

    J’ai aimé.
    Bien sûr la personnification de la solitude est obligatoire. C’est autant l’araignée qui tisse sa toile dans notre plafond que l’être manquant qui nous parle. (Dans notre plafond aussi).
    C’est aussi le mal qui ronge. Le cancer du pauvre. Donc il touche le pauvre en affection, en attention, en reconnaissance, en communication… Le cancer du poète en quelque sorte.
    Merci.

  2. yahya 2 ans Il y a

    Une très belle solitude bien que triste, on apprend à faire compagnie avec sois même !

    Belle plume bravo merci

  3. Benjamin 2 ans Il y a

    Les poètes aiment la solitude et pourtant nul plus que lui ne désire être visité

    ( je cite approximativement je ne sais quel poète )

    merci pour ce beau moment de lecture

    chaleureusement

    Benjamin

  4. Benjamin 2 ans Il y a

    erreur : le poète aime la solitude et pourtant …

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

pulvinar accumsan libero. dapibus nunc vel, massa tempus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?