LA SOLITUDE

<<La solitude est la souffrance multipliée par l’infini >> (Honoré De Balzac)

LA SOLITUDE

Il y a des moments, au milieu de la foule,
où il se sent si seul, anonyme et perdu…
Il cherche autour de lui dans la vaste étendue,
A qui se raccrocher, pourquoi il perd la boule…

Et dans ces moments-là, l’ émotion qu’il refoule,
Afflue en souvenirs et larmes entendus…
Les chagrins d’autrefois des amants éperdus,
Deviennent des regrets, donnent la chair de poule…

La solitude alors pèse de tout son poids,
Sur l’athlétique corps de l’amant aux aboies…
Qui se souvient encor de l’amour de sa vie…

Il hurle de silence sa peine établie,
Qui, avec pestilence, ressort de l’oubli,
Chaque fois qu’il croise des gens bien assortis…

04 novembre 2018

  • Vues1841
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Curabitur Donec sed commodo suscipit accumsan commodo

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account