La secte

La secte

Tel un insecte,
Qui aurait refermé ses serres
Sur sa proie, la secte,
Avait sa main mise sur sa proie

Elle, cossue, bien habillée,
De la tête aux pieds,
Avait sombré dans la dépression
Et, avait mis fin à leur union.

Lui, par tous les moyens
Avait tenté de la responsabiliser
Mais elle avait fait de sa vie un enfer
Ne voulait rien écouter,
Il n’avait rien pu faire.

Pour ne pas perdre la raison
Il avait du dégager de cette atmosphère
Néfaste pour tous les deux
Et, pourtant, qu’il était amoureux

Au jour d’hui, qu’il avait tout perdu
Qu’il partait vers l’inconnu
Que lui restait-il de cette vie d’autrefois
Où le bonheur s’écrivait en lettres majuscules
Rien de plus qu’un espoir minuscule
Espérant qu’un jour elle ouvrirait les yeux
Et reviendrait vers son amoureux.

IRIS 1950

  • Vues1099
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Mireille Masson 3 ans Il y a

    Triste et beau cependant est ce poème !
    Lui, pauvre esseulé ! Pauvre coeur brisé !

    mais il reste l’espoir, qu’elle revienne ! Il faut y croire !
    Merci pour ce partage, j’ai aimé!
    Belle soirée
    Amitié
    Mireille

  2. Auteur
    IRIS1950 3 ans Il y a

    Merci à vous Mireille d’avoir commenté “la secte”. Belle soirée à vous. IRIS

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Donec id sed Phasellus ultricies felis odio

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account