La Putain

Réveil endoloris, ce repend l’amertume.
Réémerge l’esprit, et reprend le bitume.
Café et quotidien, résilles et mascara.
Reprendre son gagne-pain, gagner la mascarade.
Les flammes de sous sa glace, s’écoulent vers l’assèchement.
L’automate en survie, poursuit l’acheminement.

La rose s’est flétrie, ne demeure qu’aubépine.
La rosée la trompé, la nature est maline.
Désert est son jardin, l’usure la domine.
L’éternité estompe, ses rêves de gamine.

Bien trop de mec à dame, sur son bout d’macadam.
Ont pillé sa pudeur et ravagé son âme.
S’achève un autre jour, a milles lieux d’amour.
Elle regagne son antre, à grand pas de velours.

Ses talons hauts l’affligent, comme l’étrangère sueur.
Las de cette existence, investie d’une torpeur.
L’espoir d’un bain funeste, et ultime au Léthé.
Elle saisit une lame, et la laisse pénétrer.

Au profond de ses veines, à s’en rompre le pouls.
Elle abrège sa vie, sans haine ni dégoût.

Malik

  • Vues1783
  • Aime0
  • Évaluations12345

4 Commentaires
  1. lifesof 4 ans Il y a

    c’est réaliste ,triste, beau,
    les deux dernier vers sont très forts:
    “Au profond de ses veines, à s’en rompre le pouls.
    Elle abrège sa vie, sans haine ni dégoût.”
    vous avez touché l’état d’esprit des désespérés de la vie, en effet, ils se donnent la fin sans haine ni dégout , car la haine et le dégout sont encore des sentiments qui peuvent raccrocher à la vie.

    Merci Malik

    Lynda

  2. Auteur
    Kclm 4 ans Il y a

    Merci Lynda.

    Un état d’esprit qui parfois nous possède sans aucune réelle volonté.

    Amitié

  3. pheukiou 4 ans Il y a

    “c’est réaliste”
    Je ne trouve pas, et manque de pot, comme pour les profs de tout à l’heure, je connais le sujet de façon personnelle.

    Beaucoup de clichés dans ce texte, et une violence bisounours particulièrement traumatisante… pas crédible, une grue vous le dirait bien volontiers !

    • Auteur
      Kclm 4 ans Il y a

      Cher ami, je suis heureux de te voir me lire, je n’ai écrit que pour bénéficié de tes commentaires pertinents et d’une richesse sans limite, merci.

      ( Cesse de vomir la haine qui t’asphixie, tu suscites bien plus ma pitié que ma colère mais… )

      Amitié tout de même 😉

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sit justo leo vel, mattis Aenean eget suscipit dolor ut

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account