La prière du clodo

J’aimerai tant vous dire
Comme il beau de vivre
Dans l’amour, sans désir
D’être ramasser ivre
Au bord de l’égout

Que le soleil à moi
Tanne ma peau giflée
Sur une terre de soie
Que je cultiverai
Travaillant à genoux

Manger trois fois purement
Élever ma pitance
Planter des graines fièrement
Et brûler la potence
Pour ne plus être saoul

J’aimerai tant vous dire
Qu’un jour on s’ra heureux
Ma gueule et son sourire
D’une beauté tel un dieu
Et vivre comme un fou

  • Vues1282
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. Jeanlegentil 2 ans Il y a

    Je bois aussi
    Bravo encore un sublime poème

    • Auteur
      michel 2 ans Il y a

      bonjour jean,

      je ne bois plus depuis longtemps mais ce texte m’est venu en repensant à ces tristes moments de souffrance, et puis on ne peut pas dire plus jamais. L’angoisse de l’âme est parfois si forte.

  2. Jeanlegentil 2 ans Il y a

    Bonne soirée Michel

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

venenatis ut dapibus elit. dolor. Sed eleifend efficitur.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?