La plume s’est posée

Avide de repos la plume s’est posée

Attisant quelques mots immature défi

Des rêves merveilleux ont coulé sans déni

Chahutant au bonheur une larme volée

 

L’écoute médusé des affres déposées

Rallume sûrement les besoins de récit

Les images souvent sont figées de dépit

Elles veillent les maux offenses partagées

 

La lecture parfois adule notre coeur

Conférant des envies aux âmes sans chaleur

Et s’envolent les joies légères mélopées

 

Puis l’envie redevient rivière de l’humeur

Passible de regrets désinvolte valeur

Elle prend nos amours poussives envolées

  • Vues912
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

nunc amet, commodo elit. eget felis porta.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?