La piste des larmes…

Quand je vois ces Indiens qui n’ont pu arrêter

Ces vagues d’émigrants envahissant leurs terres

Qui les ont tous chassés à coups de Winchester

Pour ensuite les vaincre

Et puis les déporter…

Et que ces émigrants se sont fait respecter

Venus dans des chariots avec des militaires

Afin de devenir un jour propriétaires

D’espaces qu’ils ont pu

indûment exploiter…

Que ces mêmes migrants construisent très facile

Un grand mur qui permet de ne pas s’infiltrer

Afin qu’ils puissent vivre

A l’aise et tranquilles…

“Mais enfin donc pourquoi ouvririons-nous nos villes?”

Cette question paraît odieuse et difficile

Pourquoi en ce pays

Faut-il vraiment entrer???

  • Vues1683
  • Aime0
  • Évaluations12345

6 Commentaires
  1. CLARINETTE 6 ans Il y a

    Question brûlante d’actualité.

    Cruel dilemme.
    L’Histoire va-t-elle se répéter ?
    Nul ne le sait…
    L’avenir nous répondra.
    Il y a eu tant d’exodes au cours des siècles… tant d’exactions commises pour conquérir les terres, mais aussi tant de fuites en avant pour survivre à la barbarie de l’Homme prédateur.

    J’aime la forme et le fond de ton poème.
    Bises amicales

    • Auteur
      rymailleur 6 ans Il y a

      Quand la solution est compliquée on peut s’en référer au passé qui n’arrête pas de passer comme on dit mais où on voit bien qu’il interfère avec le présent aux USA comme ailleurs…
      Ce texte pose une question plutôt qu’il n’apporte de réponse d’ailleurs si j’avais la solution géniale et acceptable je ne serai pas derrière un écran mais dans la lumière de l’actualité… Du moins je le crois…
      Merci CLARINETTE d’avoir répondu avec cette sincérité qui vous caractérise…
      Amicalement
      Rym…

  2. lifesof 6 ans Il y a

    les mouvements migratoires comme dit Clarinette ont toujours existé et lorsqu’on part c’est pour rechercher une vie meilleure, d’autres l’ont fait avant nous, après, on est pour ou contre, on choisit son camp , dans la vie c’est ce qui fait ce qu’on est.

    Merci Rym de se demander…

    Lynda

  3. Auteur
    rymailleur 6 ans Il y a

    L’homme est un nomade qui s’est sédentarisé… Normal qu’il en reste quelque chose… Mais ce n’est pas sans problème!!!

    Merci Lynda pour votre appréciation…

    Amicalement
    Rym…

  4. Clau26 6 ans Il y a

    Un poème qui me touche particulièrement, ayant toujours été proche du peuple des Indiens d’Amérique… qui a subit le pire, jusqu’à se retrouver dans des réserves… et ces émigrants, qui lui a tout pris, en s’adjugeant tout, piétinant tout sur leur passage, voudraient maintenant empêcher d’autres migrants d’entrer ?

    L’homme n’apprend rien de son passé. Il répète les mêmes erreurs et se croit le maître… mais il n’est maître de rien, et finira par être écrasé et laminé par d’autres, comme il a écrasé et avili par le passé. Tout revient… les actes criminels, les atrocités ne sont jamais effacées. Tout se paye un jour ou l’autre.

    La grande balance de la justice (non humaine), se charge de rétablir l’équilibre et le grand registre des comptes (à rendre), sait où il y a débit et crédit.

    Merci Rym pour ce très beau poème en plaidoyer.

    Bien amicalement.

    Clau

  5. Clau26 6 ans Il y a

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sit id velit, ipsum dolor ante. sem, ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?