la pelle

LA PELLE

Tais-moi et dans ma bouche bave
Le silence un soir de bannir
Le langage comme une lave
À clamer le ressouvenir

Tais-moi et que ce soin me lave
Des torpeurs des porteurs de torts
Regrets fautes toute la cave
Assourdissante des stentors

Lèvre-moi la marée à suivre
Au calme d’une pêche à pied
Sous la pluie qui a l’air de vivre

Me fous de l’océan pillé
Si ta nacre mon cœur s’accroche
À ce que je suis, une roche.

  • Vues1724
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

nec Lorem eleifend tristique vulputate, id diam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?