Saint-Valentin Amazon

La partie de manille

Maître Panisse est à jamais parti

Et ses amis ne l’ont pas oublié.

Alors, sur le tapis de jeu déplié

Ils lui ont donné ses huit cartes.

Ainsi, celui que le destin écarte

Reste, une fois encore, dans la partie.

César retourne les petits cartons,

Le cœur serré par l’affliction.

Il regarde tristement la chaise vide

Et essuie un œil un peu humide.

Les partenaires absolument émus

Examinent le jeu du disparu

Et pour la dernière fois,

Dans un élan d’amitié infini,

Ils sont encore réunis,

 Prenant Panisse comme roi,

Le cœur percé de mille aiguilles

Dans une ultime partie de manille.

Montfort, le 30/03/18

  • Vues2766
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Donec Praesent Aliquam libero tempus venenatis id luctus elit. porta. ut

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account