La maison du bon Dieu …

La maison du bon Dieu …

Le toit n’est pas plus haut que mon cœur
Elle tient dans mon mouchoir de poche
D’ailleurs à l’entrée vous avez une cloche
Sonnez ! Et entrez, n’attendez pas, n’ayez pas peur

Le seuil est parfumé au bouquet de violettes
Entrez, un grand sofa corail vous tend les bras
Il est vieux, rappé et vient tout droit de l’opéra
Un dimanche, un vide grenier, des emplettes

La cheminée crépite et répand une douce musique
La maison est ouverte aux passants démunis
Prenez place un chocolat chaud vous sera servi
Un repas et un lit sont offert dans ce lieu atypique

La vieille table de campagne croule sous les années
Et la vaisselle de limoge ce fait fine porcelaine
Le chat s’est endormi sur les pelotes de laine
Maya la chienne veille d’un œil sur les petits salés

Mon ange poursuit ses devoirs sans maux dire
On entend toutefois quelques soupirs étouffés
Il se fait tard il sera bientôt l’heure de souper
Dans la cuisine la marmite chante et fait rire ….
Restez vous êtes mon invité

LILASYS…

  • Vues1265
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

porta. suscipit nec accumsan tristique dolor Aliquam vel, Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?