La liberté du fou

La liberté du fou

Maintenu prisonnier d’une cage de haine
Jusqu’à ce qu’un démon en brise les barreaux,
Je contemple le monde à travers des carreaux
Couvers d’une poussière inquiétante et malsaine.

D’ici, je vois la vie qui s’écoule, sereine,
De ces hordes sans yeux le paisible ruisseau,
Et j’entends piailler parmis les arbrisseaux
Le peuple des oiseaux dont la Beauté est reine.

Quand je sombre, épuisé, dans un coma splendide,
Après avoir tourné, tourné dans mon chaos,
Je m’envole aussitôt vers mes songes candides;

Et je m’échappe ainsi, quand la lune placide
Me libère des crocs de ma folie putride,
Dans la bleue pureté de leurs cieux idéaux.

  • Vues1213
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

consequat. efficitur. vulputate, venenatis, elit. ut et,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?