La joie est en nous-mêmes

La vie a fait de nous des enfants sans chemin
Des pèlerins du vent qui suivent les courants
Que sommes-nous vraiment lorsque nos lendemains
Ne sont que les remous de nos bonheurs mourants

Quand le poids de nos jours et son glas monotone
Ancrent profondément le deuil en l’existence
Les songes ténébreux et le regard atone
Révèlent sur fond gris nos espoirs en absence

Souvent la solitude apaise la douleur
Et fige ce passé qui confine l’entrain
Il est des vérités qui sourdent du malheur
Comme une fleur éclot du désert souverain

Nous pouvons dans l’instant trouver l’éternité
Comme l’être inspiré. La joie est en nous-mêmes
Et ses mille fragments ont la sérénité
Des chants mélodieux qui bercent ceux qui s’aiment

  • Vues1762
  • Aime0
  • Évaluations12345

10 Commentaires
  1. CLARINETTE 4 ans Il y a

    Oui cher Corsaire, la joie est en nous-mêmes.

    Il faut l’extirper et la semer alentour.
    Merci pour cette belle poésie pour les pèlerins du vent que nous sommes.

    Amicalement,
    ♫♪♫♪

  2. Entrelac 4 ans Il y a

    C’est que parfois il y a plusieurs chemins ….et l’on s’y perd !

    Et” la Vie n’est pas un long fleuve tranquille” pour reprendre cette citation , alors pour trouver la sérénité il y a parfois ” un long chemin à faire !

    Bref ! J’ai aimé et je reste sur la note d’espoir du dernier quatrain

    merci

    EL

    • Auteur
      Corsaire 4 ans Il y a

      “La vérité est un pays sans chemin” et chaque chemin nous ouvre à la vie. Devons-nous occulter pour autant la vie intérieure ? Le chemin est avant tout ces pas que nous faisons vers nous-mêmes.
      Merci Entrelac.

  3. melodie rebelle 4 ans Il y a

    un beau partage, merci

    belle journée à toi

  4. Anthemis 4 ans Il y a

    Une belle et profonde intériorité,
    “la joie est en nous-mêmes”, je partage… quelque soit nos vicissitudes il y a toujours au coeur du coeur de nous-même, un “lieu” où trouver refuge…
    Pas toujours facile d’y accéder.. nos émotions font si souvent un tel tintamarre…

    • Auteur
      Corsaire 4 ans Il y a

      Vos mots sont justes Anthemis, comme souvent. Nous accordons plus d’importance au bruit qu’à ce silence intérieur qui n’est jamais vide. Merci d’être là.

  5. lifesof 4 ans Il y a

    La joie est en nous même, il suffit d’aller la sortir du lit, les yeux fermés par les rêves inachevés et le sourire froissé par les insomnies douteuses.

    Merci

    Lynda

  6. Cyranette 3 ans Il y a

    J’aime ce mot “la joie” et de le prononcer me conduit à ses pas 🙂
    Joli 🙂

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?