LA HAINE

MON AMIE, MON JUDAS
JURE QUE TU ES MON AMIE
A LA VIE, A LA MORT.
MON AMIE MON JUDAS
PREND LE PHYSIQUE DE L’EMPLOIE
FLATTE SON ÉLÉGANCE,
DANS L’OMBRE
TU TIRE ADROITEMENT LES FICELLES
JE NE SUIS QU’A TES YEUX
QU’UN VULGAIRE POLICHINELLE.
D’UNE ÉTONNANTE INTELLIGENCE
TU MANGES A MA TABLE
IL N’EST JAMAIS AISE DE JUGER
JOUER LE JEUX, NE ME GÈNE PAS
TU DIS QUE J’AI DE LA CLASSE, ET DU GOUT
CA? SA NE COÛTE PAS UN SOU.
CHER PROFITEUR
MON TEMPS A PASSE
LE CITRON MILLE FOIS PRESSE
JE TRADUIS TES REGARDS,
PAR UN ÉMOUVANT BALLET
J’AI L’IMPRESSION PARFOIS
QUE TU RIS DE MOI…..
CAR JE SUIS MALADROIT,
MAIS J’AI TANT A TE DIRE
QUE LE MONDE, VIVE OU CRÈVE
TU AS RUINE TOUS MES RÊVES
JE DÉRIVE DE MES PEINES
ENTRE L’AMOUR ET LA HAINE
SI… J’AVAIS CE COURAGE
JE NOUS JETTERAI DANS LE RUISSEAU
POUR QUE MA VIE….NE SOIS PLUS EN LAMBEAUX.
NINA

  • Vues2311
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

consequat. efficitur. venenatis, mi, mattis pulvinar in

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account