La grenouille et le rat

La grenouille et le rat

Toutes les amitiés sont-elles bonnes à nouer ?
Sous le masque serein de la sincérité,
La basse fourberie n’est-elle point cachée ?

La fable ci-dessous
Où gagne la raison,
Offrira, pour deux sous,
La démonstration.

Un rat des champs, prit pour amie, une grenouille
Aux noirs desseins, feignant l’amour ou l’amitié ;

Au rat des champs, un brin niquedouille,
Elle proposa de ligoter

Sa propre patte à celle du rat, lien supposé
Etre le signe de la franche complicité.
Pour se désaltérer, la grenouille s’avança
Vers la rive d’un étang et, d’un coup, s’y plongea,
Entraînant avec elle le pauvre rat des champs,
Qui, affligeante scène, fut noyé, en l’instant.
Mais, du ciel, la justice prit soin d’équilibrer
Faute et châtiment quand, d’un vol en piqué,

Un milan s’abattant
Sur le corps surnageant
Du pauvre rat des champs,
Emporta, en même temps,
La grenouille enchaînée
Qui servit de dîner
Au milan affamé.

  • Vues3228
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

massa vel, Phasellus id, id libero sit et, commodo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?