La grande Énigme

La grande Énigme

« Où m’en irai-je donc quand l’éther me prendra ?
Verrai-je enfin le jour au travers de ce drap
Qui n’a jamais cessé de couvrir mon visage ?
Pourrai-je enfin partir vers les doux paysages
Dont nous ont fait rêver les antiques lectures ;
Ou serai-je à nouveau la morne créature
Dont le corps impotent, sombre geôle de l’Être,
Se vautre, complaisant, dans l’orgueil du paraître
Et se fait le miroir le plus épouvantable
D’un esprit agité par des pensées instables ?

« À chercher la réponse, ici-bas, je m’affaire.
Ne deviendrait-on pas plus savant en enfer
Qu’explorant vainement le plafond nébuleux
De notre monde, où rien n’est aussi fabuleux
Que l’Infini, qui flotte au-delà des nuages ?
La vie semble parfois un ténébreux plumage
Dont l’épaisseur nous prive de l’éternité ;
Alors nos rêves fuient vers ses immensités
Qui s’ouvrent à l’espace et l’infinie distance,
Car notre âme demeure assoiffée d’Existence.

« Cet horizon du sage est l’ultime frontière ;
C’est l’univers sans fond qui gît sous nos paupières
Quand le corps semble éteint dans l’ombre du sommeil
(Car les sens endormis sont l’essence en éveil) ;
C’est l’énigme finale, et nous cherchons encore.
Nous balayons des yeux l’intangible rebord
Mais ne cherchons qu’à voir le gouffre inexploré,
Dont nous rêvons toujours des sphères colorées
S’ouvrant à notre esprit, quand la mort nous emporte
Et qu’une aube inconnue s’invite à notre porte.

« Je n’ai jamais vécu que pour la Connaissance ;
Aujourd’hui, je maudis le jour de ma naissance
De m’avoir arraché à l’onde originelle
Et jeté dans l’oubli d’une prison charnelle.
Le temps viendra pourtant de ma libération ;
Subirai-je à nouveau l’atroce incarnation
Qui ampute l’esprit de sa totalité ?
Sans doute ; car le monde et sa moralité
Ont besoin qu’un néant, dans l’âme de leurs hôtes,
Étouffe le Savoir qui les pousse à la faute. »

  • Vues3202
  • Aime1
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. Mireille Masson 4 ans Il y a

    Bien heureuse de retrouver vos merveilleux alexandrins dans ce poème d’excellente facture, toujours un délice pour moi,
    merci, le vote “j’aime” et les étoiles vont accompagner ce petit bijou.
    Amicalement
    Mireille

  2. Kali Hymsädayah 4 ans Il y a

    Absolument superbe…, une merveille…

    amitiés

    Kal

  3. ÖdeLa 4 ans Il y a

    Un grand questionnement sur le devenir après la mort…..Mais que la dernière strophe est dure et pessimiste!J’ai envie de dire Merci la VIE ….un écrit superbe dans sa sombritude,
    Merci Eryblis :-)))

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Donec Praesent Phasellus ut neque. ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?