La fille seule…

La fille seule…

Entrer et effleurer son monde doux et ouaté,

Frôler la blanche lumière de ses ailes nacrées,

respirer enfin l’humus boisé de l’utopie rêvée,

oublier la moiteur visqueuse de sa vie ratée.

 

Elle veut ce matin, simplement rester endormie,

ne pas se réveiller , occulter les désirs évanouis,

se laisser fondre dans la chaleur de ses draps,

encore une heure,juste une, loin des jours ingrats.

 

On lui avait peint le monde comme blanc et noir,

elle l’avait cru, le sien est gris et sans espoir,

la foule nébuleuse va l’entourer sans pudeur,

l’écraser, la bousculer, arracher sa douce torpeur.

 

Garder les yeux fermés sur toutes ces turpitudes,

briser les anneaux  acérées des mornes habitudes,

il lui faudra pourtant faire croire à ses certitudes,

rire et sourire,les duper, tromper les multitudes.

Nady

  • Vues1589
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Jean 3 ans Il y a

    Salut Nady

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?