La femme indélébile…

La femme indélébile…
Comme une averse brûlante
Au parfum de l’étreinte,
Des flots moléculaires
Trouvent écho dans mon crâne,
Ils dissipent les rêves
Encore fumant d’inertie,
Avant de mourir,
Dans les méandres amnésiques.

Mais alors dis-moi pourquoi ?
Toi !
Subsistante de la nuit.
Oui toi !
Qui défie l’éphémère et l’oubli.
Toi !
Qui t’es tracée au levé du jour,
En emportant l’ineptie de mes sanglots,
Et l’ivresse des toujours…

  • Vues1518
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Lorem ut mattis felis pulvinar dolor. ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?