La faucheuse

Instants où vient l’oubli

Où se ferment les yeux

Sur un passé maudit

Sur un présent radieux…

Seul comptait le printemps

Mais l’hiver est venu

Est-il presque temps

De quitter ce qui fut…

Il ne faut pas pleurer

Sur un monde si dur

Et ne rien regretter

De nos pensées impures…

Déjà sonne le glas

Au clocher du village

La faucheuse est bien là

J’entrevois son visage …

  • Vues2831
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Perceval 4 ans Il y a

    Moi j’interpelle plutôt “le Passeur” !
    La Vie ! La Mort ! Pour moi c’est une continuité ! je vois ça comme ça !
    Ton poème a le mérite d’exister et j’aime beaucoup !!!
    Amitiés
    Perceval

  2. Jean 4 ans Il y a

    C’est moi la faucheuse

  3. Jean 4 ans Il y a

    Rire

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?