La belle fille

 

Tu étais de ces filles que l’on aime parfois
À l’instant où les yeux se reposent sur elles
Et que l’on trouve belles mais qui elles, ne croient
Ni à nos mots d’amour, ni à nos bagatelles

Elles se voient, ces filles, en cavales harnachées
Et leur beauté leur semble les brides et les sangles
Qui de leur vraie nature veut faire bon marché
Et ceux qui les désirent au licou les étranglent

C’est pour cette raison qu’elles sont si méchantes
Car quand nous les aimons, nous sommes des démons
Qui gomment leur esprit et que leur chair enchante

La moindre des caresses, qu’elles désirent pourtant
Leur répugne, car elles savent qu’elle forge la prison
Tout au fond de laquelle git leur âme d’enfant

  • Vues1722
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

dolor. ut Donec libero. commodo quis Sed risus leo ut neque.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account