L ORDALIE

je le veux ce combat il me donne la soif
je me sens prompt à discutailler
et j’ai du fil à revendre
mais de combat il n’y a pas

je charrie des années à deviner en toi
inventer et maudire en vain
je pars et je reviens
comme pour un sempiternel adoubement
(celui-ci est le bon)
et je suis beni d’entre toutes les forces

je passe le plus obscur de mon temps
sous le soleil brulant des plages de l’atlantique
à geindre ou à piaffer
mais au fond
il n’y a que moi

ensuite c’est la vieillesse
je me retrouve là plein d’inertie
à jouer le jeu des gens ordinaires
ceux-là m’attendent à l’envers
il soufflent sur moi leur air vicié
il laissent sur moi les traces
de cette antique mise à mort

et si ma vie c’est cet or
alors ma vie c’est de l’or
c’est une ordalie

 

  • Vues1634
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. rymailleur 6 ans Il y a

    Je connaissais l’or d’ali (baba) mais pas l’ordalie
    Ce poème montre que c’est d’ un difficile usage…

    Amicalement
    Rym…

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

suscipit efficitur. risus. consequat. vulputate, commodo commodo neque. eget diam ut amet,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?