Jepo j’aime (en écho à “jepo comme nous l’aimons “de Loupy )

Il s’agit de l’ancien jepoeme; mais à travers les souvenirs que l’on en garde essayons d’en perpétuer l’esprit dans ce qu’il avait de meilleur

Sur ce site des stars comme des rimailleurs,
Confrères et consoeurs de France ou bien d’ailleurs,
Nous sommes liés par une passion commune,
Nous sommes les Jean et les Jeanne de la lune.
Nous écrivons en vers non contre mais pour tous,
Dans un monde comptant moins les pieds que les sous.
Nous vivons dans un siècle où l’utilitarisme
A rangé au grenier le pur idéalisme ;
Dans une ère vouée au culte du veau d’or,
Oubliant que les mots sont de précieux trésors,
Nous n’avons pas la main sur notre portefeuille,
Mais sur la plume agile et nos écrits recueillent,
Non des euros sonnants mais de jolis sonnets
En guise de cachet, roupie de sansonnet,
Mais pour nous d’un grand prix ; ce site que l’on aime,
Malgré tous ses travers a pour nom Jepoème :
Des émules d’Orphée idylliques enfers
Où la lyre mythique accompagne les vers,
Des groupies de Sapho, nouvelle Mytilène (1),
Sous cette royauté la plume est souveraine ;
Point de cour si ce n’est d’appel des cœurs transis,
Point de page sinon celle que l’on noircit ;
Espace convivial dans lequel cohabitent
Les pointes Bic du cœur et les plumes d’élite
Carrefour des duos où se croisent les vers ;
Forum des amitiés de printemps ou d’hiver.
Que notre art soit classique ou bien qu’il soit moderne,
Qu’importe le flacon ; c’est la même taverne
Qui nous sert de repaire au baroque décor,
Que nos vers soient rimés, blancs ou libres encor.
Certes dans notre engeance il y a des disputes :
On se traite de con, on se traite de p.
Nous, poètes de cour, mais de récréation,
Nous sommes des enfants, d’éternels trublions ;
Mais l’humeur promptement se transforme en fou rire ;
Jepo c’est la folie, jepo c’est le délire.
Nous hurlons nos plaisirs ou nos chagrins d’amour ;
Nous partons à jamais mais revenons toujours.
A l’instar de Platon, notre rêve serait
De rendre vrai le beau, de rendre beau le vrai,
Cherchant à transformer, alchimistes du verbe
En épis d’or le blé qui est encore en herbe.
Derniers des Mohicans d’un monde qui se meurt,
Notre passion des mots est aussi notre honneur.

1—principale cité de l’île de Lesbos où la poétesse Sapho enseignait son art a ses admiratrices. Pour prévenir toute mauvaise interprétation je précise que je parle ici de la poétesse et non de la femme et de la légende qui l’entoure

  • Vues1764
  • Aime0
  • Évaluations12345

17 Commentaires
  1. lifesof 5 ans Il y a

    Heureuse de voir ta verve revenir comme à la belle époque, jepo n’est pas mort, la preuve nous revoilà , rimaillant avec les uns, souriants avec les autres, partageant nos fioritures avec des mots en lecture, fous rires derrière les écrans, casse tête, des méninges qui déménagent pour trouver le bon pied ou pour prendre son pied par les doigts qui courent sur le clavier, des bisous , des hello, des coucous et des j’aime, c’est tout cela jepoème

    Merci Jacky
    sourires et bises
    lynda

    • Auteur
      isangrin 5 ans Il y a

      merci lynda de ce com où restitue à merveille l’ambiance de Jepoeme et l’état d’esprit de ceux qui en sont les acteurs; bises et au plaisir de te lire

      Jacky

  2. loupy 5 ans Il y a

    amusant ! ça donne une impression de déménagement ou changement de bahut
    avec rangement des meubles et ouvertures des compteurs pour faire couler l’encre

    plus que quelque réajustement avant la rentrée et nous serons fins prêts 🙂

    bisous Isan

  3. Auteur
    isangrin 5 ans Il y a

    moi je pense au contraire qu’on revient ” à la maison”qui a dû fermer pour cause de gros dégâts et que nous retrouvons en plein travaux de rénovation, car le chantier n’est pas terminé; merci et bisous ma Loupyotte

  4. Amarante 5 ans Il y a

    Bravo Amizangrin,

    tu résumes bien (enfin, résumer, c’est un euphémisme vu la longueur de ta diatribe)…
    bref, tu expliques bien tout ce qui fait le charme de Jépo, l’ancien comme le nouveau…
    L’ancien, je l’avais attrapé en route… on sentait déjà de l’essoufflement dans les rouages…
    Celui-ci est encore tout neuf. Je suis ravie de faire partie des pionniers et de participer, comme nous tous ici, à sa mise en valeur.
    A nous d’y faire pousser les plus belles fleurs

    Bisous Jacky

    • Auteur
      isangrin 5 ans Il y a

      on va essayer Amarante; c’est un site et une communauté à reconstruire; mais de plus en plus de Jepoémiens regagnent le bercail et non des moindres comme toi; alors tout ça va dans le bon sens; merci et bisous

  5. melodierebelle 5 ans Il y a

    bonjour, je ne crois pas que ce monde là se meurt, je vois de jeunes plumes qui inaugurent du futur. Un très bel écrit

    bisous

    mélodie

    • Auteur
      isangrin 5 ans Il y a

      Je parle de l’évolution des esprits sur un plan général Mélo; dans la société qui est la nôtre je vois peu d’intérêt pour la poésie; Il y a cependant la vogue du slam qui tend à renouveler l’expression poétique; quoi qu’il en soit continuons à nous adonner à notre passion et s’il y a de nouvelles vocations encourageons les; merci bisous et bon week-end à toi

  6. Larsenbac 5 ans Il y a

    Salut l’Ancien,
    des poètes de cour, des poètes de coeur…
    mais aussi des Amours, qui se jettent en fleurs,
    et des “c’est pour toujours” qui s’arrêtent en pleurs ! 😉

    Je regrette surtout le manque de sincérité de quelques commentaires, même si tout le monde est gentil et beau… sur ce bateau !

    Amitiés
    Léo

    • Auteur
      isangrin 5 ans Il y a

      c’est un peu tout ça en effet Leo; pour le manque de sincérité de certains coms je partage ton avis sans parler de ceux qui commentent 3 fois un poème pour avoir un renvoi d’ascenseur et d’encenseur;Je ne vise par particulièrement ce site; mon propos a une portée générale; il y aurait beaucoup à dire mais ne commençons pas engager une polémique; merci et bien à toi

  7. LILYROSE 5 ans Il y a

    Un poème plein de nostalgie mais aussi d’espoir.
    Tu as bien résumé l’ancien Jepo et le plaisir de voir le nouveau renaître.
    Pour ma part, je suis confiante quant au devenir de ce site.

    Bises

  8. Auteur
    isangrin 5 ans Il y a

    merci Lily il faut du temps pour qu’un site se structure; mais je suis de ton avis; petit à petit le nouveau Jepo fait son nid et on voit arriver de plus en plus d’anciens de la première version; bisous et au plaisir

  9. CLARINETTE 5 ans Il y a

    Comment résister au plaisir de retrouver les amis.

    J’aime bien ta version des faits. Et je me réjouis de suivre ton œuvre de chansonnier des temps modernes. Tu t’es mis en mode slam, comme les d’jeuns.
    Ton style est incomparable de toutes façons.

    Bisous l’ami et longue vie à ce site bien amélioré !

    • Auteur
      isangrin 5 ans Il y a

      Si je me suis mis en mode slam c’est inconsciemment Clarie; il est vrai que dans les poèmes longs et sur des sujets plus ou moins légers, je suis moins rigoureux avec la prosodie; je crois que nous avons tous un style incomparable, car comme l’a dit Buffon je crois ” le style c’est l’homme” au sens large du terme et chaque être est unique; Heureux de te retrouver sur le nouveau Jepo que je ne fréquente pas assidûment au grand dam de deux poétesses qui m’ont remonté les bretelles en MP car je ne les commentais pas! Mais à l’instar de nombre d’ex-jepoémiens j’ai du mal à me fixer à un port d’attache et je “papillonne” beaucoup. J’attends de voir comment ce site évolue et on verra; merci et bisous

  10. Vert Citron 5 ans Il y a

    Peu à peu les appels sont entendus et les je poèmiens reviennent ..Le site encore en construction nous donne l’espoir d’y passer de bons moments ..Bonjour Isangrin ..Vert Citron te salue ou Balmain c’est pareil…

    bien amicalement

    • Auteur
      isangrin 5 ans Il y a

      bonjour Paula; ravi de te retrouver ici; en espérant que peu à peu l’esprit de Jepo renaisse sur ce site qui monte en puissance; amitiés et bonne journée

  11. CinquiemeVallee 5 ans Il y a

    J’avais perdu la trace
    de cette belle place
    où valsait la grimace
    en guise de sourire

    Le climat disait-on
    se dégrade et c’est c..!

    …Revoici les sourires
    La grimace peut rire
    Un village respire
    A nouveau l’air est bon!

    A nouveau l’air est bon
    Sur lequel nous valsons…

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

eget efficitur. nunc leo adipiscing Aliquam ipsum mattis dictum mi, id

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?