Je vous sens toute émue….

Quand l’heur se montre en vos bras

Je vous sens toute émue en voyant qu’en vos reins
Je trouve un endroit chaud pour activer mon souffle
Quand je vais et je viens sans l’usage de moufle
Promenant mes longs doigts dans vos creux si sereins.

Tout votre être émoussé me montre les chemins
Que je dois parcourir pour avoir le baroufle,*
Eternel grand soupir où l’homme s’emmitoufle
Pour atteindre ce ciel où se serrent les mains.

Amante de mes nuits je me glisse en vos draps
Où le show est divin et le plaisir extra
Quand le cœur, en témoin, fait gémir à l’extase.

Je cèle votre nom pour ne point révéler
Ce qui devra rester secret de notre case
Où nous seuls, en émoi, saurons nous emmêler.

* baroufle : bruit ou tapage (un peu poussé ici)

Que la vie vous soit douce et légère….

  • Vues2131
  • Aime0
  • Évaluations12345

9 Commentaires
  1. Larsenbac 5 ans Il y a

    Hello, Tonin,

    Sans vouloir m’enmmêler, je crois que le dit vin chaud sera apprécié, lorsque la bise viendra ! 🙂
    Faudra-t-il encor que l’heur soit à l’intime, et pas à la montre !

    L@rs

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      Autant en emporte l’évent qui ne dit jamais “c’est assez”…néanmoins, la sagesse conseille la modération pour ne point tomber en panne des sens…

      Pourtant donner l’heur permet de conter le bon temps…

      Tu fais toujours l’effort de colorer tes commentaires ,ce que ne font pas tous les forts…

      Tonin

  2. Amarante 5 ans Il y a

    Messieurs, vos jeux de mots, gardez-les pour vos commentaires réciproques ☺
    Accordez-moi la liberté d’exprimer céans ma vive admiration sans équivoque !

    Un écho est-il souhaitable et souhaité,
    Ou bien vaut-il mieux préserver l’intimité ?

    Amarante

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      Ici l’heur est conté en termes à chevet….le besoin de discrétion entoure celui de clamer….

      Je ne saurais réclamer…

      Bien à toi Amarante
      Tonin

  3. Music Arts 5 ans Il y a

    Les mitaines sont plus pratiques que les moufles mais moins faciles à tricoter, même au point mousse.

    Pardon si je pouffe!

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      J’espère que l’évocation de ces gants ne va pas attirer le croque-mitaine qui fait peur …

      Sinon, je serai obligé de lui décocher un crochet…en tricotant mes poings…

      sourire
      Ci-dessus, le tableau est plus tendre…

  4. CinquiemeVallee 5 ans Il y a

    La mise en scène me plait bien:
    L’écrire exige un certain souffle…

    Relisant… je vais et je viens…
    Et je me retiens : ça m’époustoufle !

    Le motif de mon papier peint
    Respire un peu comme vos phrases

    …Enfin, j’espère qu’il tiendra !

    Clin d’œil …

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      Tapissier est un beau métier qui pare les murs et les pas mûrs….

      Enclin d’œil aguerri…
      Tonin

  5. Baguette 5 ans Il y a

    Bonjour Tonin !

    Votre beau poème me surprend; ca je ne vous connaissais pas dans
    ce registre. On ne peut ignorer que vous vous dépensez beaucoup et
    qu’effectivement il faut beaucoup de souffle. Heureusement vous
    êtes fort et certainement très attrayant.
    Les commentaires suscités sont pleins d’humour et je constate que
    tous vos Amis et Amies sont heureux de votre bonne fortune.

    A bientôt pour une suite.

    Merci de nous faire partager en discrétion, un si joli poème.

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

justo dolor. vel, libero velit, sem, luctus vulputate, mi, tempus consequat. id,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?