Je vais bien, ne lui dis pas…

Je vais bien, ne lui dis pas…

👀

Dans mon Paradis blanc, j’entends l’oiseau qui passe,
Il m’apporte ses mots, sous une aile d’acier,
Froid qui d’un sentiment pris au cœur de la glace,
Attise mes sanglots, les faisant prisonniers.

Je lui dis qu’en enfer, je mérite une place,
En n’ayant su jamais effacer le chemin,
De la marque du fer dont se creuse la trace,
En celle que j’aimais, sans lui lâcher la main.

C’est en voyant mon Père, allongé près de moi,
Que j’ai compris la guerre, et j’ai perdu la Foi.

Reviendra-t-elle un jour se forger à l’enclume,
En retrouvant l’Amour dans son écrin de plume ?

Croyant que je vais bien, surtout ne lui dis pas
La raison qui m’étreint, sinon elle en mourra.

Feu “Larsen” – 09/03/19

  • Vues2921
  • Aime4
  • Évaluations12345

5 Commentaires
  1. Fleurette 1 an Il y a

    Un texte à lire plusieurs fois ,un peu confus pour moi mais les mots sortent du coeur

    merci Larsen

  2. Auteur
    Larsenbac 1 an Il y a

    Merci Fleurette,
    il demande en effet à être un peu clarifié, car écrit à la hâte.
    Il faut voir en filigrane l’histoire du film illustré par cette chanson postée en dessous, une disparition, mais pas que ça !
    A bientôt

  3. Fleurette 1 an Il y a

    Merci pour votre réponse cher Larsen , comme je ne connais pas le film donc voilà mon ignorance
    bien amicalement

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

mattis Donec in ut ut adipiscing libero Sed vel, velit,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?