Je te vois, je te vis

Je te vois, je te vis

Au brouhaha des dunes  qui pleurent leur silence
dans les robes de ma mère qui n’en a rien à faire
dans les dessins d’enfants qui enfantent la vie
dans un souffle, dans un chant, comme un cri de survie
dans un rien ,l’indicible, l’arbitraire, hors de prix
Comme cette nuit qui gît en attendant son jour
Comme cette ombre confuse, qui s’affaire, et qui erre
Comme un regard aveugle, vidé de son bonjour,
Dans la nuit, dans la plaine, de nos envies sans veine,
Comme une comète qui passe, sa chevelure en traîne,
Comme un astre qui tourne, tourne autour de lui même
Je te vois, je te vis

  • Vues2833
  • Aime0
  • Évaluations12345

16 Commentaires
  1. rymailleur 4 ans Il y a

    Un regard singulier sur la vie qui donne un poème attrayant…

    Amicalement
    Rym…

  2. CLARINETTE 4 ans Il y a

    Voir et vivre l’être aimé, c’est tout un poème.
    La vie se colore de tant de belles choses que tu évoques avec art.
    Et çà te réussi bien chère Lynda.

    Douce journée ☺♥
    ♫♪♫

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Ah ma Clarinette, tu comprends tout et si vite,
      Madame éclair clairvoyants et douce.
      .Merci pour tout.
      Bisous ensoleillés du Sud

      Lynda

  3. Larsenbac 4 ans Il y a

    Bonjour Lynda,

    Cà commence avec un chant qui serait le Vol du Bourdon… ?
    “Au brouhaha des dunes qui pleurent leur silence…”

    Je connais ce chant de l’intérieur… difficile à capturer
    https://www.youtube.com/watch?v=QD4FH-1xKrc

    Amitiés

    Léo

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Merci Léo
      il est des chants silencieux, à nous de les faire parler et puis il ne faut pas chercher à tout comprendre, les ressentis ne s’expliquent pas et c’est mieux ainsi.

      Bonne journée

      Lynda

  4. Amarante 4 ans Il y a

    C’est drôle, en lisant ce poème, je te vois, Lynda, comme un axe autour duquel gravite ta vie, vaste mappemonde dont tu serais le centre, en suspens dans l’univers..
    Je ne sais pas si c’est cela, c’est ce que je vois, moi

    Amicalement
    A

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Ah si Amarante tu vois juste
      Je me suis toujours sentie suspendue tel un grain de sable ou un grain de poussière observant le monde qui gravit autour.
      Je sais aussi avoir les pieds sur terre quand il le faut.

      Merci et à bientôt

      Bonne journée

      Lynda

  5. Sylvie 4 ans Il y a

    “je te vis” ….
    quelle belle façon de dire “je t’aime”…..

    “on ne voit rien on n’entend rien mais quelque chose rayonne en silence”…(Saint Exupéry)
    Merci à toi Lynda pour ces mots que j’aime tjrs autant lire
    sylvie

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Je te vis
      une autre façon de dire je t’aime
      bien trouvé Sylvie
      Dés que je l’ai vu; pas de mes yeux , avec mon coeur, je l’ai aimé, c’est comme ça.

      Merci Sylvie.

      A bientôt

      Lynda

  6. CinquiemeVallee 4 ans Il y a

    “dans un rien ,l’indicible, l’arbitraire, hors de prix”

    Mieux que “comprendre” encore, “le vivre” …le voir remplace alors le croire avantageusement…

    Enfin pour moi ce vers résume ce que j’aime dans ce “je te vois, je te vis” qui a du souffle !
    Amicalement
    Alain

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Merci Cinquieme Vallée ( pourquoi 5eme et pas 3eme ou 12 eme?)

      J’ai vécu ici même une vie dans les tranchées , l’ennemi est moi même, ça donne des poèmes.

      Merci encore.

      Lynda

  7. Tonin Dulot 4 ans Il y a

    Belle ambiguïté dans le choix du verbe conjugué “vis’…qui donne écho à “voir” de je te vois et qui peut être aussi issu du verbe “vivre”…

    Le reste est en parfait écho….

    Cordial salut
    Tonin

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Merci monsieur Tonin,

      Le français offre une telle multitude d’ambiguïtés que ça en devient ambigu.
      (Juste comme une envie de ne pas le prendre au serieux)
      Sourires et infiniment merci.

      Lynda

  8. COURDESSES 4 ans Il y a

    Vase communicant…

    Des rayons de vie qui font la pluie et le beau temps, dans un vécu intime, dans un espace-temps quotidien.

    Ils agrémentent l’oreille.
    De leurs images l’imagination s’ “enrêve”…

    On voit, on vit.

    CC

  9. MoiFou 4 ans Il y a

    il y a de la magie dans ce poème.

    C’est bien écrit.

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Sed felis ipsum dolor id dapibus Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account