Je t’attendais

Depuis combien de temps j’attendais ta venue ?

Et que la bise enfin me souffle ton prénom

Celui de ton village même au delà des nues

J’allais désespérer, mon destin à dit non !

Pendant combien années, je t’aurais attendue ?

Toi la femme rêvée, au fond de mes pensées

En ce jour de septembre, tes bras tu m’as tendu

Je suis émerveillé, et mon rêve exaucé

J’ai découvert ta voix, et ton jolie regard

Les formes de ton corps, le toucher de tes mains

Mais dis moi donc pourquoi, es-tu venue si tard !

A l’automne de ma vie, aux coupes du regain .

Au profond de tes yeux, je découvre l’amour

Celui que te voue, et le reflet du mien

En ton corps je ressens, et sans aucun détour

L’hymen merveilleux, qui conforte nos liens.

Montre moi le chemin, tout comme une boussole

Qui mène sans détour et sans perdre le nord

Au profond du bonheur, en ré, en fa, en sol

Notre amour est naissant, mais est déjà très fort

Francis B

  • Vues1797
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

nec sed risus. id massa velit, vel, ultricies fringilla adipiscing nunc at

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?