Je t’aime II

Seul, l’assourdissant silence ébahi la pièce.

Toute seul, les pensées hurlent que cela cesse.

Personne autour, les pas réguliers résonnent.

Seul, l’éblouissant soleil jaune pleur et tonne.

 

Un simple regard dans le mien

Et déjà tes yeux parlent pour toi

Et je comprends, je suis ta proie

Et autour de nous, plus rien.

 

Mon regard brillant perdu dans les étoiles du ciel

Mon cœur a retrouvé sa vie, sa flamme

Mon visage oubli la pluie et laisse place au soleil

Car de quelques manières soit faites nos âmes,

La sienne et la mienne sont pareilles.

  • Vues1775
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

et, dolor. Donec id venenatis leo mattis vulputate, risus. consectetur Lorem felis

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account