Jardin.

L’herbe n’est même plus aimée.

Des hommes pleurent les mémés.

Un arbre s’offre à l’oiseau.

Arbre penché sur ce roseau.

Le verbe est entrecoupé.

Il a jetait cette poupée.

Le presque vieux sans savoir.

La journée offre son pourboire.

La Mer suce toutes les terres.

Pirate refusant les ferres.

Mon égo pousse les altères.

Se sentir moins mort que ce frère.

Pas vu celui sur la route.

Il marche entre déroutes.

Soupirer cette vie une heure.

Hommes victimes de loseurs.

Entrevoir ces dieux sans pleurs.

Déverser des cadeaux de pleurs.

L’esclave rêve dans la nuit.

Gouttes dorées et il reluit.

Il ne rit pas de ces jugés.

Dans sa tête un réfugié.

Bruits de guerres bien entendus.

Poutine est là reconnu.

Les riches font la chasse accourt.

Pauvres approuvent dans la cour.

Même le diable a peur.

Il a peur de notre bonheur.

Rendez vous des dieux passeurs.

J’ai vu ton état ma sœur?

  • Vues1051
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?