J’ai bu l’eau

J’ai bu l’eau

oui, je l’ai laissé se répendre

elle m’a offert son indulgence

m’a tenu debout jusque l’aube

noyé le canon de mon fusil

nettoyé ma carcasse

rendu ma liberté

quand je plaidais coupable

m’a fait parler, me taire

m’allonger sans rêver

une trêve, un dimanche

encore un jour de chance

en vie, en sursis

envie de toi, envie de nous

ta peau sujette

et les questions qui se répètent

aux souvenirs s’écoulent

sorgues limpides

blanches comme l’amour

tendre retour

d’une eau console

pose en mon sang fredonne

les veines cadences

lentement se pensent

ferme les yeux

sent donc un peu

l’air chaud mélange

dans tes poumons tout change

couvre ton lit

la nuit, la nuit

fenêtre offerte

aux vents, aux pluies

aux chants d’oiseaux

et tu respires, ne dis un mot

l’eau dans ton ventre

chasse les maux

l’eau dans ton coeur

bat de sanglots

 

 

 

  • Vues1534
  • Aime0
  • Évaluations12345

5 Commentaires
  1. Music Arts 5 ans Il y a

    J’ai bien aimé tous ces vers qui tombent en cascade. L’eau n’est pas toujours claire mais on ne peut l’empêcher de s’écouler au gré de ses humeurs , au gré de la vie pour nous faire suer sang et eau.

    Merci Peon pour cette belle compositon.

    • Auteur
      peon 5 ans Il y a

      bonsoir music arts,

      vous avez, et j’en suis heureux, bien sentis les mots versés. Votre terme de cascade correspond tout à fait à l’abandon de soi que je voulais faire ressentir.
      Comme quoi, quand on se met à lire, roman, témoignage, épopée, poême, on se libère et si quelqu’un s’y plait, on est content.
      merci à vous d’avoir flotté comme un aimant sur mes mots candides et innocents.

      belle nuit

      péon

  2. Trémière 5 ans Il y a

    joli soir Péon,

    je vous découvre ce soir et j’en suis très heureuse.

    pour un peu, j’aurais manqué ce poème si beau dans son déferlement : cascade en accalmie, douce pluie … j’aime beaucoup.

    je vote et étoile en vous souhaitant une bonne soirée.

    Au plaisir de vous relire, Péon.

    Bien amicalement.

    Rose.

    • Auteur
      peon 5 ans Il y a

      bonsoir trémière,

      il y a bien longtemps que je lis des poêmes, et aussi les textes de ce site. Au temps, jadis, de l’ancien site, déjà je fus présent y prenant du plaisir.
      je vous trouve très intéressante car je ne comprend pas tout de vous, et c’est bien là le mystère qui fait de vous un ministère.

      j’attends et je relirais plus tard vos apports, quand mon esprit libéré, ouvert et sans remords, ne prendras pas pour lui les sentiments dévoilés. Avec du recul, on peu être toujours bien attentionné.

      Mais je suis encore un peu trop narcisse, et la douleur des uns dans leurs précipices me font l’effet inverse quand je vois des enfants.

      Un million par an qui meurt au solstice.

      j’espère que vous me comprenez.

      amicalement

      péon

      ” ce n’est pas parceque je suis né dans un pays riche que je dois être à son état, son service”

  3. Trémière 5 ans Il y a

    Je ne pensais pas être si bien accueillie, Péon.

    Il est donc possible que nous nous sommes déjà lus l’un l’autre !

    Pour me lire, rien ne presse. Je pense comprendre votre émotion face aux textes trop percutants peut être .

    Quant à la souffrance endurée par les enfants comparée à celle des adultes, je comprends.

    Bien amicalement.

    Rose.

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

leo Donec pulvinar neque. venenatis, massa adipiscing consectetur amet, ut vel,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?