J INVENTE

j’invente :
un calvaire antropomorphe
une orbe sans partage
tous les jours
j’invente

je t’invente toi :
avec des pieds et des mains
oraison sucrée
tresors analgesique
comme (un) cuirrassé
j’invente

et j’aborde :
une somme aproximative de moi
des déserts sans paroles
tout le jour

j’implore :
(d’) une rancoeur incommensurable
des kilometres encores amers
le liquide s’ecoulant d’une heure tranchée
o jour

j’invente

 

  • Vues1306
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?