IVRESSE

 

 

Le verre est en équilibre,

Au milieu d’un grand fouillis,

Sur la table bancale

Un fond de musique, vibre

Dans la pièce endormie,

Sous un soleil pâle !

 

Il  est vautré ,à même le sol

Moitié déshabillé

Le nez  sanguinolent,

Grognant ,il somnole

S’agite ,il maugrée,

Tristesse matinale !

 

Lui, si fringant , attirant,

Aîné de la famille,

Quelle descente aux  enfers ,

Ourlée de faits troublants

De rêves imbéciles,

Pour côtoyer Lucifer !

 

Le temps semble s’être arrêté

Le calme est angoissant,

Dans cette pièce chamboulée

Spectacle de bouteilles cassées,

Spectacle de « ce gisant »

Qui a tout perdu ,même sa fierté !,

 

Poète, gratte –papier, je te demande une faveur,

Donne a ton texte un peu d’humanité,

Redonne  a cet homme, un peu de  son honneur,

Que ton point final soit précéder

De la rédemption  de cet homme de cœur

 

G.P 2018

  • Vues2525
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. Plume bleu 2 ans Il y a

    Ces mots touchant comme si cela me parlait bravo pour les maux (mots)

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut Praesent dapibus justo elit. sed Aliquam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?