Insomnie

Durant combien de nuits d’insomnie
Lorsque le sommeil me fuyait
Me suis-je levée pour contempler la nuit
A travers la fenêtre, rectangle ouvert sur la clarté lunaire
Les étoiles balisant un chemin vers le panthéon de nos aïeux
La chaleur du crépuscule a disparu
Seule reste la fraîcheur du parquet sous mes pieds nus
J’ai perdu l’espoir de reconquérir ma bien aimée
Depuis les soirées d’été où mon cœur s’égara
Elle m’a abandonnée, me laissant seule face aux démons nocturnes
Je ne peux plus vivre ainsi, mon âme en errance continue
J’ai perdu mon sourire, ma joie de vivre
Depuis ces nuits où Morphée m’a délaissée.

  • Vues1900
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

id nec luctus ipsum quis, ipsum Phasellus mattis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?