INRI

La sueur du serpent perle de mes épaules
Et j’ai chaud mon cruel qui me cloua les mains
La couronne de sang à mon front qu’elle ceint
Plaque quelques cheveux sur ma peau où ils collent

Je m’édène toujours pour que mon âme vole
Mais je porte ma croix tout au long du chemin
Le supplice à subir déchirera mes reins
Et mon cœur d’amoureux qu’on a traité de folle

Qu’on me donne trois jours pour ma résurrection
Un tombeau un suaire et l’abandon d’un père
Pour comprendre pourquoi j’aime mes érections

Pour un fruit défendu je suis le crucifié
Perdant le Paradis condamné à l’Enfer
Je suis le roi des riens en amour sacrifié

  • Vues1298
  • Évaluations12345
2 Commentaires
  1. Mélancolie 1 semaine Il y a

    Jolie sonnet.

Laisser une réponse

©2017 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

a05c987ffdb85d3ff4987fbc6a5fae88mmmmmmm
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?