Inédit

La peur cachée sous les érables se brise

Une odeur enivre mon coeur

Tel un astre accroché à une bise

Où le loup se risque au bonheur.

 

Ange aux ailes ensanglantées

Nuages aux parfums déssechés

Les sentiments s’engagent à garder

Une ode aux couleurs apprivoisées.

 

Sous les tropiques des lettres abîmées

Les pleurs du soleil noir inondent le ciel moutonné

Une douce voix a chaviré

Comme un iceberg sous une pluie violentée.

 

Les virgules ont captivé les planètes assoiffées

Une prière au Diable a dévalisé

Un autel de pierre aux stèles acérées

Inédit ombrage aux plumes démesurées.

 

Les pages peuvent encore se brûler

Les crocs du temps chantent la mort

Une maladie au regard avisé

Tremble un saule devant ce corps.

  • Vues2391
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

eleifend venenatis Praesent dolor vel, diam Donec ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?