Immobile

Comme une mer sourde et fatiguée

Mes rêves ahuris se reposent sur la crête

Souffle coupé le chant des mouettes s’anime

 

L’amour tombe en bruine sur la falaise

Des vagues polychromes se gâtent, se déchirent

Les nuits éclaboussées d’étoiles cheminent

 

 

  • Vues2165
  • Aime0
  • Évaluations12345

7 Commentaires
  1. Baguette 5 ans Il y a

    Je trouve ce poème très beau,imprégné de douceur et nostalgie

    DE BELLES IMAGES

    Un beau partage.

  2. Trémière 5 ans Il y a

    joli soir Bruno,

    un court poème très onirique comme j’aime

    Amicalement

    Rose

  3. Auteur
    antoinou 5 ans Il y a

    Merci rose
    À bientôt
    Bruno

  4. lifesof 5 ans Il y a

    Une contemplation douce et nostalgique, joli.

    A bientôt

    Lynda

  5. Auteur
    antoinou 5 ans Il y a

    merci lynda
    à bientôt
    bruno

  6. poesiade 5 ans Il y a

    Une douce tristesse perle de ce beau poème

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

mattis ut libero. nec ante. dolor vulputate,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?