Ils…

Dans ton regard naît cet amour.

Les nuits se fardent de nos jours.

Amnésique quand tu n’es pas.

Notre musique suit tes pas.

Même quand il pleut nous sommes.

Enfants basculent, consomment.

Le mystère de ceux qui s’aiment.

Se rire de l’anathème.

Une fleur posée sur mes temps.

Orchidée qui crée mes printemps.

Etre, flamme de mon rêve.

Paradis Ô femme, Eve.

Insolent vert de ce regard.

L’instant sans toi est si hagard.

Sans toi je suis amnésique.

Tu es sublime musique.

Le hussard veut te basculer.

L’âme entrain de bousculer.

Percer tous nos mystères encore.

Chercher la folie de nos corps.

Me rire de l’anathème.

Tu n’es pas là et je t’aime.

Quand tu n’es pas j’hume le temps.

Mon orchidée est le printemps.

Et si tu n’étais qu’un rêve ?

Mon souhait chéri, mon Eve.

  • Vues2882
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sem, felis commodo ultricies leo Phasellus at efficitur. quis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?