Il était une Foi…

À chaque instant vécu 
D’apprêt, en souvenir inconnu
J’aime me laisser respirer 
Ce qui fut espoir pensé, aimé.

Entre ombre et lumière,
Les paupières levées 
En certitude sans prière,
Quand le pas hésitait…

Puis glissait l’invisible 
En paix, la joue posée
Sur la couverture d’une bible

Mon esprit se laisse humer,
Deviner la douceur d’une page
Délivrant l’avenir à présent et,
L’harmonie du pardon des sages.

Parfois je m’ennuie d’un rien,
Chasse les pensées de bohémien,
À genoux, sur les pierres de l’oubli
J’entends un sourire dans l’infini, 

Et puis… et puisons l’orée Incomprise.. Semons l’honneur
Prêt à fleurir à la bonne heure
De l’Homme songeant… Ensoyé

Di-Âme 

  • Vues1296
  • Aime1
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut Donec ultricies Praesent id dolor

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?