Il est temps

Bien sûr un jour
Nous serons vieux
Et sans amour
C’est l’habitude
Qui nous tiendra
De ses doigts tremblants
Et crochus.

Bien sûr que nous rirons
D’avoir brûlé
D’en avoir aimé d’autres
A se tordre le cœur
Ce cœur devenu froid
Simple organe qui se meure.

Bien sûr je saurai alors
Que toi ou une autre
Rien n’a vraiment existé
Tu n’as été qu’un rêve
Qui a hanté mes nuits.

Tu n’es jamais venue
Et pourtant
J’ai vécu
Tout ça n’a plus d’importance
Je suis vieux maintenant.

Tes cheveux blancs
Et les miens envolés
Nos corps
Ne se seront même pas frôlés
Et peu importe
L’infini s’en fout

Il est temps de ne plus vivre.

  • Vues1117
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Ecriveurvain 3 ans Il y a

    Haletant, merci!
    Sempiternellement
    Bruno

  2. Jean 3 ans Il y a

    Salut Paul

  3. Auteur
    Paul777 3 ans Il y a

    Salut et merci!

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

leo. libero commodo mattis in tristique

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account