Il buvait au même tripot 8-8-9-9

Il buvait l’eau des pluies sonores
Avec un peu de déraison
Il buvait l’eau à sa coupole
De ses lèvres pour l’embrasser
Il buvait le tanin poison
Sans tempérance pour s’évader
Et jurait au grand verre de rhum
Qu’il n’y perdait pas son honneur

Il buvait aux larmes des siens
Qu’en jouant le rôle du pater
Il prenait sur lui d’être con
Pour détendre un peu l’atmosphère
Mais personne ne buvait ces mots
Comme des mormons, fallait se taire
Boire de l’eau, marier son frère
Prier mère déifié trop tôt

Il buvait des gouttes légères
Plus fines qu’un protozoaire
Et son estomac subissait
Les coups de poing, les coups de pied
Il buvait sans se demander
S’il descendait ces vins légers
Pour résister ou pour saigner
Jamais il ne vit le notaire
Portant cravate à son poignet

Il buvait à te faire taire
Car d’une gentillesse certaine
Le vin donnait son meilleur vin
Et lui donnait l’art de plaire
Surtout pour danser un tango
Sur une place communale
Là ou passent tous les badauds
Comme toi tous ordinaires et calmes
Il buvait fier au même tripot.

  • Vues1555
  • Aime0
  • Évaluations12345

4 Commentaires
  1. Gilles LORPIN 3 ans Il y a

    Bonsoir Michel
    Très joli poème avec des paroles à boire sans modération
    Bravo !
    LGilles

  2. REVEPOURPRE 3 ans Il y a

    c’est superbement écrit

    Une forme très originale

    bravo

    les coms volent bas en ce moment….j’ai une Villanelle qui est KPO!!!!lol

    bonne nuit

    RP

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

commodo justo commodo risus at Phasellus ut tempus consectetur velit, non elit.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?