Idées noires

Voyez vous mon amour,
à défaut de me pendre à votre cou,
je le ferai dans ma salle de séjour,
à une poutre couleur acajou.

Et j’ai aussi au plafond,
une araignée qui fait des bonds,

 la seule chose qui la chasse,
est de me noyer au Chivas,

cela provoque des appels d’air,
au cerveau et dans les artères.

J’évite les barbituriques,
si l’on se rate c’est la colique,
et l’estomac par le lavage,
vous fait payer les ravages.

Non, je vais continuer ma vie,
et combler mes envies,
ne plus m’occuper des dingues,
sinon, et bien on se flingue.

  • Vues2177
  • Aime3
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Phasellus commodo vel, commodo ut Praesent efficitur. amet, adipiscing Sed

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account