Hôpital

HÔPITAL

Notre visage est sous un masque
mais nos regards ne mentent pas
le monde entier me semble flasque
sauf ton corps caché sous les draps

tes yeux fermés ne savent rien
de ces écrans qui te surveillent
jusqu’à la fin pour voir combien
de temps durera ton sommeil

la mort attend la bouche ouverte
où des tuyaux comme des pals
plongent au cœur d’un corps inerte
dans une chambre d’hôpital.

  • Vues2070
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

amet, eget risus. dolor at Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account