hivers

<meta http-equiv=”X-Frame-Options” content=”DENY” />//

Hivers
Des arbres morts aux branches nues,
Des monts de neige et de brouillard,
Des jardins blancs aux oiseaux noirs :
Voilà la vie que je peux voir
En regardant par la fenêtre.
Des arbres morts jadis feuillus
Qui ombrageaient tous les matins,
Les vignes d’or au blanc raisin :
Voilà la vie de mon jardin
Que je regarde à la fenêtre.
Des monts de neige où vont les rus
Ralentis par la vitre fine
Et les poissons qui dorment, dînent :
Voilà la vie de mes collines
Que je regarde à la fenêtre.
Des jardins blancs aux plants rompus,
Jadis si beaux, jadis si verts,
Semblant si grands et sans frontières :
Voilà la vie de mes hivers
Que je regarde à la fenêtre.

  • Vues1550
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Stigmate 5 ans Il y a

    Un si beau jardin sous la couverture hivernale !
    Il y a bel et bien de la vie en hiver, ce qui m’échappe parfois 😉

    Merci pour l’ambiance

    Stigmate

  2. Music Arts 5 ans Il y a

    Ce n’est pas le désespoir mais ce n’est pas l’espoir non plus. Une sorte de no man’s land où l’habitude et le désabusement tentent de se faire une place.

    Et c’est bien dit, bien construit sur un rythme octosyllabique .
    Merci pour tous ces silences qui en disaient long.

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

lectus amet, sed ut justo ut in

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?